< -->
Menu
;
TRANSFORMEZ VOTRE RÊVE D’AVENTURE EN UNE VÉRITABLE RÉALITÉ AVEC VOYAGER EN CALIFORNIE


COMMENCEZ À PLANIFIER VOTRE VOYAGE

Randsburg : la ville fantôme la plus animée de Californie



Les villes fantômes font partie des choses étonnantes que l’on peut admirer aux quatre coins du pays. La majorité d’entre elles datent de l’époque de la ruée vers l’or et ont été laissées à l’abandon lorsqu’elles n’avaient plus de propositions intéressantes à faire à leurs habitants. Si vous êtes en Californie, sachez que vous aurez différentes opportunités de visite comme notamment celle de Randsburg qui est familièrement surnommé la « ville fantôme la plus vivante de tout l’État ».

L’histoire de la ville fantôme de Randsburg 


Crédit photo : Adam Reeder via flickr 

Comme pour beaucoup d’autres villes fantômes, l’histoire de Randsburg commence à la fin du 19ème siècle au moment de la ruée vers l’or. Après l’ouverture de la mine Rand en 1895, le village au alentour fut particulièrement prisé. La chaleur écrasante qui règne au cœur du désert de Mojave n’a pas arrêté les personnes souhaitant tenter leur chance. À ce moment, on comptait plus de 4 000 habitants au sein de Randsburg. Cette période de l’histoire a véritablement transformé ce village qui est devenu un lieu important en termes de commerce, de richesse et de divertissement.

On considère que les mines présentent à Randsburg ont produit plus de 60 millions de dollars d’or. Chaque nouvelle découverte minière apportait plus d’importance à la ville qui s’agrandissait. Un bureau de poste fut ouvert en 1896 puis fut suivi de près par un magasin, un opéra, quelques églises et de nombreux saloons. Toutefois, malgré une popularité toujours plus constante, la ville fut touchée par un incendie qui marqua le début de la fin pour Randsburg. En effet, quelques mois plus tard, un autre incendie se déclara et la moitié de la ville partie en fumée. Avant même que les travaux de reconstruction soient entamés, un troisième incendie fit disparaître ce qu’il restait de Randsburg.

Randsburg : qu’en est-il aujourd’hui ? 


Crédit photo : David Seibold via flickr 

Au contraire d’autres villes fantômes qui n’abritent plus personnes, Randsburg possède encore quelques habitants. Au courant de l’année 2010, on pouvait dénombrer 69 personnes qui vivaient dans les alentours. Le magasin général de Randsburg est d’ailleurs toujours ouvert et sert aux habitants de source d’approvisionnement.

Si vous souhaitez voir cette ville de vos propres yeux, sachez que vous pouvez toujours vous rendre sur place et admirer les dernières structures qui tiennent encore debout. Un musée a même été mis en place afin de satisfaire la curiosité de tous les touristes de la ville. Randsburg a également su se faire connaître car il a été le théâtre de différents films comme par exemple Comboys and Aliens ou bien Long White Cadillac.



Crédit photo de couverture : David Seibold via flickr 
Partager :

Alexandra Braconnier

Retrouver moi sur:

Ecrire un commentaire: